Une justification d'un modèle non linéaire en théorie des plaques
Publications mathématiques et informatique de Rennes, no. S4 (1978), article no. 1, 6 p.
@article{PSMIR_1978___S4_A1_0,
     author = {Ciarlet, Philippe G.  and Destuynder, Philippe},
     title = {Une justification d'un mod\`ele non lin\'eaire en th\'eorie des plaques},
     journal = {Publications math\'ematiques et informatique de Rennes},
     eid = {1},
     publisher = {D\'epartement de Math\'ematiques et Informatique, Universit\'e de Rennes},
     number = {S4},
     year = {1978},
     language = {fr},
     url = {www.numdam.org/item/PSMIR_1978___S4_A1_0/}
}
Ciarlet, Philippe G.; Destuynder, Philippe. Une justification d'un modèle non linéaire en théorie des plaques. Publications mathématiques et informatique de Rennes, no. S4 (1978), article  no. 1, 6 p. http://www.numdam.org/item/PSMIR_1978___S4_A1_0/

(2) R. Valid, La Mécanique des Milieux Continus et le Calcul des Structures, Eyrolles, Paris, 1977. | Zbl 0454.73003

(3) P.G. Ciarlet et Ph. Destuynder, une justification du modèle biharmonique en théorie linéaire des plaques, C.R. Acad. Sc. Paris, Série A, 285, (1977), 851-854. | MR 495416 | Zbl 0374.73057

(5) Lions, J.L., Quelques Méthodes de Résolution de Problèmes aux Limites non Linéaires, Dunod, Paris, 1969. | Zbl 0189.40603

(6) J. Necas et J. Naumann, On a boundary value problem in nonlinear theory of thin elastic plates, Aplikace Matematiky 19, (1974), 7-16. | MR 338557 | Zbl 0295.73056

(1) Les indices latins prennent leurs valeurs dans l'ensemble {1,2,3}, et les indices grecs prennent leurs valeurs dans l'ensemble {1,2}. Les notations i v, ij v, etc., désignent les dérivées partielles v x i , 2 v x i x j ,etc. Enfin la convention d'Einstein est utilisée pour la sommation des indices.