Tribune. A propos de la communication de Maurice Allais : « Fréquence, probabilité et hasard »
Journal de la société française de statistique, Volume 125 (1984) no. 1, p. 51-54
@article{JSFS_1984__125_1_51_0,
     author = {Dumas, Maurice},
     title = {Tribune. A propos de la communication de Maurice Allais : \guillemotleft{} Fr\'equence, probabilit\'e et hasard \guillemotright{}},
     journal = {Journal de la soci\'et\'e fran\c caise de statistique},
     publisher = {Soci\'et\'e de statistique de Paris},
     volume = {125},
     number = {1},
     year = {1984},
     pages = {51-54},
     language = {fr},
     url = {http://www.numdam.org/item/JSFS_1984__125_1_51_0}
}
Dumas, Maurice. Tribune. A propos de la communication de Maurice Allais : « Fréquence, probabilité et hasard ». Journal de la société française de statistique, Volume 125 (1984) no. 1, pp. 51-54. http://www.numdam.org/item/JSFS_1984__125_1_51_0/

[1] Fréquence, probabilité et hasard, par Maurice Allais, directeur de recherches au C.N.R.S., professeur à l'École Nationale Supérieure des Mines de Paris. Journal de la Société de Statistique de Paris, 124e année, n° 2,2e trimes-tre 1983. _ Ce mémoire a fait l'objet d'une communication, le 16 mars 1983, devant les Sociétés de Statistique de Paris et de France; il était aussi destiné à être publié, entre autres, dans le volume : « Foundations of Utility and Risk Theory with Applications », B. Stigum et F. Wenstop, édit., Reidel, Dordrecht, 1983.

[2] Essais sur l'art de conjecturer, par J.E. Estienne. Revue d'artillerie, tomes 61 et 62, 1903; repris dans l'ouvrage « Loisirs d'artilleur », Berger-Levrault, éditeur, 1906. _ L'auteur ayant plus spécialement en vue la recette des lots d'éléments, a employé l'expression, très parlante, de « marque de fabrique » pour tenir lieu de « probabilité a priori ».

[3] Lois de probabilité a priori de Lhoste, par Maurice Dumas. Sciences et Techniques de l'Armement, Mémorial de l'artillerie française, 4e fascicule de 1982. _ Un tiré à part de ce mémoire peut être demandé à l'auteur, 10, bd Jourdan, 75014 Paris.

[4] Le calcul des probabilités appliqué à l'artillerie, par Edmond Lhoste. Revue d'artillerie, Berger-Levrault, éditeur, mai à août 1923. _ Pour arriver à ses lois, Lhoste raisonne notamment sur h et sur σ de la loi de L.G., et part de cette remarque qu'à tout intervalle (h1;h2) de l'axe des h, correspond, d'après la relation σ h √ = l; un intervalle (σ1, σ2) de l'axe des σ; et que chacun de ces intervalles contient nécessairement une même quantité d'information ou, ce qui revient au même, une même quantité d'indétermination.