Programmation linéaire en nombres entiers : optimisation dans un cone
ESAIM: Mathematical Modelling and Numerical Analysis - Modélisation Mathématique et Analyse Numérique, Volume 4 (1970) no. R2, p. 11-27
@article{M2AN_1970__4_2_11_0,
     author = {Gondran, M.},
     title = {Programmation lin\'eaire en nombres entiers : optimisation dans un cone},
     journal = {ESAIM: Mathematical Modelling and Numerical Analysis - Mod\'elisation Math\'ematique et Analyse Num\'erique},
     publisher = {Dunod},
     volume = {4},
     number = {R2},
     year = {1970},
     pages = {11-27},
     zbl = {0214.18604},
     mrnumber = {274016},
     language = {fr},
     url = {http://www.numdam.org/item/M2AN_1970__4_2_11_0}
}
Programmation linéaire en nombres entiers : optimisation dans un cone. ESAIM: Mathematical Modelling and Numerical Analysis - Modélisation Mathématique et Analyse Numérique, Volume 4 (1970) no. R2, pp. 11-27. http://www.numdam.org/item/M2AN_1970__4_2_11_0/

[1] Balinski (M. L.). « Integer Programming », Methods, Uses, Compilation.Management Science, vol. 12, n° 3, novembre 1965» p. 253-313. | MR 192924 | Zbl 0129.12004

[2] Fiorot et Gondran (M.). « Résolution d'un système linéaire en nombres entiers » Bulletin de la Direction des Etudes et Recherchesde l' E.D.F., série C, 1969» n° 2.

[3]Gomory (R. E.). « An algorithm for Integer solutions to linear Programms », in : recent advances in Mathematical Programming. Eds R. L. Graves et P. Wolfe, p. 269-302. | MR 174390 | Zbl 0235.90038

[4] Gomory (R. E.), « On the relation between integer and non integer Solutions to linear programs ». Proceeding of the National Academy of Sciences, vol. 53 (1965). p. 260-265. | MR 182454 | Zbl 0132.13702

[5] Gomory (R. E.). « Some Polyhedra related to Combinatiorial Problems », IBM Research, RC 2145, juin 1968. | MR 256718 | Zbl 0184.23103

[6] Gondran (M.). « Complément sur les systèmes linéaires en nombres entiers », Séminaire de statistiques et de R.O. de Grenoble, mai 1969.

[7] Gondran (M.). « Programmation linéaire en nombres tous entiers ». Détermination des « meilleures » contraintes.

[8] Frehel (J.). « Une méthode de troncature pour la programmation en nombres entiers », IBM, étude n° FF2-0072-0 de février 1969.